Langue des signes française Déficients visuels Sourds et malentendants Personnes à mobilité réduite Twitter Facebook Vimeo Instagram inscription à la newsletter Menu Fermer Expand Festival de Marseille

ON RECHERCHE DANSEURS PROFESSIONNELS ET AMATEURS

ATELIERS AVEC NACERA BELAZA

Nacera Belaza ne cesse d'interroger dans ses créations "le geste dansé" et de nourrir son travail par les apports profonds de sa double culture. C'est dans cette inlassable interrogation qu'a émergé, il y a déjà plusieurs années, le désir pour la chorégraphe de confronter son inspiration au patrimoine traditionnel de la danse en Algérie, d'imaginer comment cette recherche pourrait aboutir à une réinterprétation stylistique des danses traditionnelles et contribuer à la connaissance et à la valorisation d’un patrimoine traditionnel de la danse encore méconnu.  Ces ateliers auront pour objectifs d’interroger à la fois le mode d'appréhension du danseur professionnel ainsi que celui de l'amateur. L’enjeu sera ici de poursuivre la relation à l’autre et de poser un autre regard sur la scène.

« La recherche chorégraphique implique à mon sens un important travail d’introspection qui peu à peu doit mettre en lumière le comportement humain et ainsi donner accès à une plus grande connaissance de soi. C’est pour cela que j’ai souhaité confronter l’individu à travers son propre corps à des écritures étrangères comme peuvent l’être les danses traditionnelles d’autres cultures, car c’est là une manière privilégiée me semble-t-il de mettre d’avantage en évidence ce qui à la fois, nous caractérise et distingue de l’autre et en même temps, lève le voile sur l’étendue du commun insoupçonné, oublié. » Nacera Belaza


« Être sur scène c’est le plus souvent, être face à l’autre et non pas avec l’autre. C’est entre autre pour cette raison que je me suis très rapidement intéressée aux danses traditionnelles. En effet ces danses ont pour premier objectif de créer un lien entre les membres du groupe mais également avec chacun de ceux qui assistent à ces danses. C’est pour cela que les contours de la représentation doivent être dans un premier temps neutralisés afin que se manifeste une autre dimension du groupe à travers une conscience commune. Ainsi, l’acte de création s’apparente en réalité d’avantage à un acte de communion. » Nacera Belaza
 

 

 



Les ateliers auront lieu à la Friche la Belle de Mai du 23 avril au 3 mai.

Information et inscription : publics@festivaldemarseille.com