Langue des signes française Déficients visuels Sourds et malentendants Personnes à mobilité réduite Twitter Facebook Vimeo Instagram inscription à la newsletter Menu Fermer Expand Festival de Marseille
2018

Lisbeth Gruwez

Fondé en Belgique en 2007, le duo Voetvolk est composé de la danseuse et chorégraphe Lisbeth Gruwez et du compositeur et musicien Maarten Van Cauwenberghe. Anarchie et contrôle sont les maîtres-mots de leur travail, qui s’appuie sur une conversation continue entre les mouvements du corps et du son.

Née en 1977, Lisbeth Gruwez suit une formation classique avant d’étudier la danse contemporaine à P.A.R.T.S. Elle inaugure sa collaboration avec Troubleyn/Jan Fabre en 1999 avec As Long As The World Needs A Warrior’s Soul, suivi de Je suis Sang. Elle gagne une notoriété internationale en 2004 avec le solo que Jan Fabre crée avec et pour elle, Quando l’uomo principale è una donna, dans lequel elle est couverte d’huile d’olive. Au début des années 2000 elle est interprète pour Ultima Vez, Jan Lauwers/Needcompany, Grace Ellen Barkey, Riina Saastamoinen, Sidi Larbi Cherkaoui. Elle joue dans le film de Pierre Coulibeuf consacré au travail de Jan Fabre, Les Guerriers de la beauté (2002), et tourne dans Lost Persons Area (2010), un film de Caroline Strubbe, nominé au Festival de Cannes l’année suivante, et pour lequel elle reçoit le prix de la meilleure actrice féminine au Festival du film d'Ostende. Avec Maarten Van Cauwenberghe, Lisbeth Gruwez fonde Voetvolk en 2007 qui, depuis sa création, a produit dix pièces, du solo à la pièce collective, dont It’s going to get worse and worse and worse, my friend (2012), Lisbeth Gruwez dances Bob Dylan (2015), We’re pretty fuckin’ far from okay (2016). Elle danse dans des clips vidéos pour les groupes A Brand, Juliette and the Licks, MUGWUMP ou pour le photographe Dirk Braeckman. Elle fait partie des « visages du KVS », groupe ouvert d’artistes et penseurs associés au Théâtre royal flamand de Bruxelles, et est également associée à Troubleyn/Jan Fabre et au musée royal des beaux-arts d’Anvers en tant que compagnie en résidence.

 

Et aussi...