Langue des signes française Déficients visuels Sourds et malentendants Personnes à mobilité réduite Twitter Facebook Vimeo Instagram Nous contacter Menu Fermer Expand Festival de Marseille
réserver

FRANCISCA CRISÓSTOMO LÓPEZ / THOMAS BIRZAN / NOLWENN PETERSCHMITT ET MAXIME LÉVÊQUE

Les Lundis du QG

Le MarsLab rassemble de jeunes artistes marseillais de moins de 30 ans venus de différentes discipline, réunis à l'initiative du Festival de Marseille pour des temps de travail et d'échange.

 

Au QG du Festival, la promotion 2017 propose trois soirées de performances, workshops, tables rondes...

Marseille en scène

 

 

 

Vague  (Création en cours)

 

Francisca Crisóstomo López

 

 

On appelle « vague » les déformations de la surface d’une masse d’eau, le plus souvent sous l’effet du vent et de la lune. Au travers de l’articulation de diverses matières : geste, texte, sonorité et objets, cette performance aborde la question du corps en état de déplacement. Un corps qui erre, qui vagabonde, qui n’est pas défini.

 

Avec Francisca Crisóstomo López, Claudio Pérez Cartagena Soutien La Déviation (Marseille) Résidences de création La Déviation (Marseille) ; Espacio Checoeslovaquia (Chili) ; Colectivo La Vitrina (Chili) ; La Zouze/Cie. Christophe Haleb (Marseille) Etape de travail présentée à l'ouverture du Festival de Marseille édition 2017.

 

 

 

 

Minor Stroke
Thomas Birzan

 

Dans la cour des Bernardines, les danseurs écoutent la lecture d’un texte (discours politique, fiction, poésie, théorique…) en dansant, puis écrivent. Le poème qui surgit constitue à la fois un texte autonome et une réécriture du premier texte, dont il porte les résidus, les débris. Placé au centre de l’activité poétique, le corps dansant agit comme un filtre : du son au texte, du dit à l’écrit, de l’écoute à l’écriture.

 

D'après un concept de Lili Mihajlović Rampre, le trancetexting a été développé dans le cadre du programme de recherche danse/littérature de P.A.R.T.S.
Textes Thomas Bîrzan, Chloe Chignell, Némo Flouret, Anna Gaïotti, Lili Mihajlović Rampre.

 

 

 

 

Ils savaient pas qu'ils étaient dans le monde  (Création en cours)
Nolwenn Peterschmitt et Maxime Lévêque

 

Performance à la frontière du documentaire et du carnet de voyage. Tentative d'appréhension des images et de leur lecture émotionnelle.

 

Partenaires Ateliers Médicis - Compagnie Marie Lenfant - Et Alors Compagnie / Projet soutenu par le Groupe Crisis

 

 

 

Infos pratiques

Où ? QG du Festival - Théâtre des Bernardines

17 Boulevard Garibaldi, 1er
lestheatres.net

métro arrêt Réformés ou Noailles
tram 1 arrêt Noailles
tram 2 arrêt Canebière-Garibaldi
vélo  borne n° 1275 - Julien 3 mages
parking Centre Bourse ou Charles de Gaulle

Tarifs

5 €

Crédits

Ils savaient pas qu'ils étaient dans le monde 

Avec Nolwenn Peterschmitt, Maxime Lévêque Partenaires Ateliers Médicis - Compagnie Marie Lenfant - Et Alors Compagnie / Projet soutenu par le Groupe Crisis

 

Minor Stroke

D'après un concept de Lili Mihajlović Rampre, le trancetexting a été développé dans le cadre du programme de recherche danse/littérature de P.A.R.T.S.
Textes Thomas Bîrzan, Chloe Chignell, Némo Flouret, Anna Gaïotti, Lili Mihajlović Rampre.

 

Vague

Avec Francisca Crisóstomo López, Claudio Pérez Cartagena Soutien La Déviation (Marseille) Résidences de création La Déviation (Marseille) ; Espacio Checoeslovaquia (Chili) ; Colectivo La Vitrina (Chili) ; La Zouze/Cie. Christophe Haleb (Marseille) Etape de travail présentée à l'ouverture du Festival de Marseille édition 2017.

Aller plus loin

Feuille de salle