Langue des signes française Déficients visuels Sourds et malentendants Personnes à mobilité réduite Twitter Facebook Vimeo Instagram inscription à la newsletter Menu Fermer Expand Festival de Marseille

Les trois chorégraphes du Sacre

Yendi Nammour

 

Yendi Nammour naît et grandit en Autriche. Elle intègre à ses 18 ans le conservatoire de Vienne ou elle baigne dans l'univers de la danse allemande et obtient le D.E. en danse contemporaine. Elle poursuit sa formation au sein de la formation professionnelle au CDC de Toulouse et puis pose ses valises à Marseille. Elle travaille avec différents chorégraphes contemporains tels Virginia Heinen, Anne Le Batard, Christine Fricker, Jany Jérémie, Zéline Zonzon, Samir El Yamni, Jens Bjerregaard etc. Son goût pour la danse – théâtre s'affirme, et la formation Takween à Beyrouth la rapproche de ses racines libanaises et éveille son besoin de créer par elle-même. A 31 ans, Yendi entame sa propre recherche chorégraphique en créant les soli The day I started sticking pieces of tape all around..., Loups Of Various Emotions et Light my Fire.
Intriguée par l’outil du corps, elle se forme à la Spiraldynamik® depuis 2015 et approfondit son enseignement. Aujourd'hui elle oscille entre sa recherche artistique, soutenue par L'L à Bruxelles, sa pédagogie et son activité d'interprète. Elle aime travailler dans la transdisciplinarité, le décloisonnement des genres, le décalage et le sens de l’humain en collaboration avec des artistes d'univers divers.
Suite à une proposition de Michel Kelemenis (KLAP Maison pour la danse), partenaire de L’L, Yendi Nammour entame en décembre 2014 une première recherche dans le cadre du protocole d’accompagnement de L’L.

 

 

Samir M'Kirech


Samir M’Kirech débute son parcours par le football et le breakdance tout en entamant des études de théâtre. Le spectacle La Grande Fugue, chorégraphié par Anne Teresa de Keersmaeker, est l’élément déclencheur : Samir M-Kirech entame a 19 ans sa formation de danse académique au Conservatoire National de Région à Rouen, avant d’intégrer la Martha Graham Dance School à New York sous la direction de Marnie Thomas, puis de Virginie Mécène. Il danse trois ans dans la compagnie Martha Graham 2. Il se spécialise au Ballet Junior à Genève, sous la direction artistique de Sean Wood et Patrice Delay, où il participe à des créations de Alexander Ekman, Thierry Malandain, Patrick Delacroix, Ken Ossola, Guilherme Botelho. Samir M’Kirech prend part à plusieurs productions qui tournent à l’international, comme Can We Talk About This avec le DV8 Physical Theatre à Londres (direction artistique de Lloyd Newson), l’opéra Mârouf de Franck Chartier (compagnie Peeping Tom), Robot avec Blanca Li ou encore nicht schlafen avec Alain Platel - les ballets C de la B.
Depuis, il a fait des reprises de rôle sur Solstice de Blanca Li et pour la Compagnie Resodancer dirigée par Laura Lamy et Tristan Robillard, et vient de participer a la creation de Three Ages avec la compagnie Idem basée en Suisse.  

 

 

Isabelle Cavoit

 

Née à Paris en 1961, Isabelle Cavoit reçoit une formation en Danse Classique à Champigny sur Marne (94). En fréquentant le Centre Américain de Paris dans les années 1980, elle s’initie aux techniques contemporaines auprès de Jane Honor, Lari Leong, Robert Kovitch, Bill T. Jones... À son arrivée à Marseille en 1986, elle crée sa compagnie Groupe PM Garage-hotel propose ses premières créations personnelles : Les Voisins, Du pain, du vin, des roses… Elle rencontre le travail de Mark Tompkins, Daniel Lepkof, Lisa Nelson, et arpente le territoire de la danse improvisée et de la Performance en partageant des aventures singulières avec ses partenaires : Geneviève Sorin, Bernard Menaut... La danse émerge de l’inattendu et du fantasque : danse en milieu naturel, en appartement, projet théâtre, galerie, danse au coeur de la Cité. Avec Alain Fourneau,Théâtre Les Bernardines et le Théâtre Okholo Stanislavski à Moscou, elle est au cœur d'une expérience qui croise les langages du théâtre, de la musique et de la danse. Isabelle Cavoit travaille régulièrement avec des musiciens pour des projets live où l'événement se compose en direct et en interactions avec les publics : DANCING, Fanfare-Ballet, La Cie Lepluspetitespacepossible, Les Aventures Extra-Chorégraphiques Menaut… Isabelle Cavoit s’intéresse depuis de nombreuses années au processus interne du mouvement, à l’anatomie et la relation de l’être à son environnement. Elle trouve dans la Méthode Feldenkrais, la technique appropriée de Prise de Conscience par le corps en mouvement et les outils d’une expérience personnelle mais aussi d’une mise en partage de ses acquisitions par l’encadrement de stages, séances collectives et individuelles pour le tout public. Passionnée par la transmission et la pédagogie, Isabelle Cavoit participe au projet de spectacle Une longue peine et le film Après l'Ombre de la Cie Les Hommes d'après des témoignages d'anciens détenus.
Elle encadre des ateliers artistiques pour de jeunes gens atteints de troubles autistiques, et continue un partenariat avec KLAP à Marseille....