Langue des signes française Déficients visuels Sourds et malentendants Personnes à mobilité réduite Twitter Facebook Vimeo Instagram inscription à la newsletter Menu Fermer Expand Festival de Marseille

MOUN FOU - Tentative #1

Avec son nouveau projet, Moun Fou, Rara Woulib nous immerge dans des espaces de jeu inexplorés : ceux de la ville du fou, de l’exclu qu’on croise sans le rencontrer, ceux de la ville des invisibles aux situations cachées et non moins réelles… Par ces tentatives, il s’agit de "hacker" la sphère publique...

Quatre tentatives à découvrir de mars à juin dans des lieux tenus secrets jusqu’au dernier moment. La tentative#4 aura lieu le 22 juin dans le cadre du Festival 2019.

TENTATIVE#1 - DISPARITION

 

« Ceci n’est pas un évènement habituel.
Nous vous prions de bien lire l’intégralité du texte, afin que les personnes qui viennent assister à ce moment citoyen le fassent en toute connaissance de cause »

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

 « Je voulais parler de mort, mais la vie a fait irruption. »
Virginia Woolf

 

Les membres de l’association Marseillais Solidaires des Morts Anonymes 

 

et les membres de la compagnie Rara Woulib ont la tristesse de vous faire part du décès de :

 

Mme Huguette UNIA
Décédée le 11 février 2019 à Marseille à l’âge de 81 ans

 

Son inhumation se déroulera le 9 avril
au cimetière Saint-Pierre à Marseille
[380 Rue Saint-Pierre • 13005 Marseille]

 

Rendez-vous à l’entrée principale à 7h45
pour nous diriger ensemble vers le carré de la terre commune.

 

Elle s’accompagnera d’un temps de recueillement et de témoignages où des textes seront dits et lus, et sera suivie d'un temps de réflexion collective et citoyenne autour de la question des funérailles des personnes seules.

 

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

« Fin mars arrive.


La compagnie continue son enquête et son immersion au sein du réseau santé mentale et précarité à Marseille. La première tentative se dessine suivant une collaboration de plusieurs mois avec l’Association des Marseillais Solidaires des Morts Anonymes. Avec eux, nous avons pu découvrir la réalité qui entoure la mort des personnes en rupture de lien avec le reste du corps social : la situation complexe et aberrante de mourir et d’être inhumé(e) seul(e), sans que personne ne témoigne de cette disparition. Cette association veille à assurer une présence minimale à chacun de ces événements, qu’il y ait au moins une personne qui puisse témoigner de l’humanité du disparu.

 

C’est dans ce cadre très particulier, et pourtant bien réel, que nous allons vous convier à venir partager, en partenariat avec l’association des Marseillais Solidaires des Morts Anonymes, ce moment de citoyenneté, pour témoigner de la disparition et réintégrer cette ou ces personnes dans la mémoire collective.

 

Cette « tentative » n’a pas pour vocation à montrer une œuvre en cours de construction, ni à faire spectacle, mais plutôt à révéler une situation, peu visible, à récupérer une information pour la mettre en évidence et à porter le débat sur la place publique.

 

Il s’agit d’une situation réelle que nous éprouvons depuis plusieurs mois et il nous apparaît aujourd’hui nécessaire de la partager avec l’ensemble des citoyens. Nous posons, à un instant donné, un acte déclencheur, ouvrant au débat public et à la réflexion individuelle et partagée. Par la suite, nous rendrons publique les éléments de cette enquête et nous nous tiendrons à disposition pour accompagner la construction d’une réflexion et la mise en œuvre d’une action citoyenne autour de cette problématique.

 

LIEU • Terre commune du cimetière Saint Pierre à Marseille.

DATE • Les funérailles des personnes seules, dénommées « convois sociaux » se déroulent aux alentours de 8h du matin au cimetière Saint Pierre. Nous ne pouvons évidemment pas vous annoncer la date exacte au moment de la rédaction de cette lettre. Nous vous avertirons quand nous recevrons l’information, entre deux et trois jours avant la date de l’inhumation, à partir de la dernière semaine de mars. »

 

« La mort, événement intime et personnel est aussi un acte public, affectant la collectivité, temps où vient se signifier un sujet au regard du social et de l’institutionnel.  Nous souhaitons aider à réintégrer la disparition d’une personne seule, dans le champ de l’humanité, de l’histoire, de l’imaginaire et de la vie de ceux qui restent. Il s’agit - ne serait-ce que par une présence, une seule au moins, symbolique - dans la dignité et le respect de la mémoire du mort, d’éprouver ainsi sa perte et de donner à son souvenir la possibilité de se réinscrire dans la mémoire de la collectivité humaine, un temps désertée. » Collectif Gouttes de Vie / Toulouse

 

RARA WOULIB

 

 


Moun Fou est un projet de Rara Woulib, en coproduction avec le Festival de Marseille et Lieux Publics, en collaboration avec le Festival d'Aix-en-Provence et en dialogue avec Le Carillon ; MARSS, Mouvement et Action pour le Rétablissement Sanitaire et Social (APHM) ; Association des Marseillais Solidaires des Morts Anonymes ; Habitat Alternatif Social ; AILSI, Alternative à l’Incarcération par le Logement et le Suivi Intensif ; les différents Groupes d’Entraide Mutuelle de Marseille et les nombreux partenaires qui accompagnent ce projet.

 

Pour en savoir plus