Langue des signes française Déficients visuels Sourds et malentendants Personnes à mobilité réduite Twitter Facebook Vimeo Instagram inscription à la newsletter Menu Fermer Expand Festival de Marseille

A PROPOS DE LA SAISON AFRICA2020

 

Initialement prévue de juin à décembre 2020, la Saison Africa2020 a été reportée en raison de la pandémie Covid-19 qui a frappé le monde entier. Co-construite par des professionnels africains en partenariat avec des institutions françaises et mise en œuvre par l'Institut français, elle se déroulera du 1er décembre 2020 à mi-juillet 2021 sur tout le territoire français (Hexagone et territoires ultramarins). N'Goné Fall est la Commissaire générale de la Saison Africa2020.

Dédiée à l'intégralité du continent africain, la Saison Africa2020 est un projet hors normes. Conçue autour des grands défis du 21e siècle cette Saison met l'humain au centre de son propos. Laboratoire de production et de diffusion d'idées, elle présente les points de vue de la société civile du continent africain et de sa diaspora récente dans tous les secteurs d’activité. La Saison Africa2020 est la caisse de résonance de ces agents du changement qui bousculent les codes, expérimentent de nouvelles relations au monde et impactent les sociétés contemporaines.

 

La Saison Africa2020 est un projet panafricain et pluridisciplinaire, centré sur l’innovation dans les arts, les sciences, les technologies, l'entrepreneuriat et l'économie. Plateforme de partage de connaissances et de savoirs, elle place l'éducation au cœur de sa programmation, met à l’honneur les femmes dans tous les secteurs d'activité et cible en priorité la jeunesse.

 

La Saison Africa2020 est le révélateur d'une dynamique continentale.

 

 

--

 

 

UNE INVITATION À REGARDER ET COMPRENDRE LE MONDE D'UN POINT DE VUE AFRICAIN

 

Initiée par le Président de la République, Emmanuel Macron, la Saison Africa2020 se déroulera de décembre 2020 à juillet 2021 sur l’ensemble du territoire français. Dédiée aux 54 États du continent africain, co-construite par des professionnels africains en partenariat avec des opérateurs français, Africa2020 est un projet hors normes.

 

Comment mettre à l'honneur un continent de plus de 30 millions de km2 et de plus d'un milliards deux cent millions d’habitants ? Pour relever le défi d'une Saison dédiée à l'Afrique et rassembler les sociétés africaines autour de dénominateurs communs, il fallait éviter le piège des nationalismes, des régionalismes, et de la promotion de groupes linguistiques et ethniques. L'Afrique est la dépositaire d'une mémoire collective, le réceptacle de civilisations aux frontières mouvantes dont les gestes ont traversé les siècles. Ce qui lie les populations du continent africain c'est la conscience de vivre sur le même territoire, d'appartenir à la même Histoire, d'être confrontées aux mêmes défis en terre africaine : l'accès à l'éducation et à la santé, le respect des droits humains, le droit à la libre circulation, à l'autodétermination et à l'émancipation économique. Cette conscience africaine a créé au fil du temps un sentiment d'appartenance - parfois ténu - au même territoire, au même peuple, au même destin.

Le panafricanisme, cet idéal collectif d'émancipation politique, sociale, économique et culturelle, est ainsi le socle de cette Saison. Africa2020 s'appuie sur l'esprit du panafricanisme qui repose sur le principe d'unité et l'affirmation d'un avenir commun basé sur l'altérité, ce que les populations d'Afrique australe définissent par le terme Ubuntu : je suis ce que je suis grâce à ce que nous sommes tous.

 

Conçue autour des grands défis du 21e siècle, cette Saison a pour ambition de présenter les points de vue de la société civile du continent et de sa diaspora récente dans tous les secteurs d’activité. Artistes, scientifiques, intellectuels et entrepreneurs africains sont invités à partager avec le public français une série de questionnements sur l'état de l'Afrique et des sociétés contemporaines. La programmation de la Saison est structurée autour de cinq grands thèmes qui sont des partitions ouvertes invitant à l’imaginaire : Oralité augmentée (diffusion des connaissances ; réseaux sociaux ; innovations technologiques) ; Économie et Fabulation (redistribution des ressources ; flux financiers ; émancipation économique) ; Archivage d’histoires imaginaires (Histoire ; mémoire ; archives) ; Fiction et mouvements (non)autorisés (circulation des personnes, des idées et des biens ; notion de territoire) ; Systèmes de désobéissance (consciences et mouvements politiques ; question de la citoyenneté). Africa2020 doit ainsi servir de caisse de résonance de ces agents du changement qui impactent les sociétés contemporaines.

 

La Saison Africa2020 est centrée sur l'innovation dans les arts, les sciences, les technologies, l'entrepreneuriat, l'économie. De manière transversale, l’éducation est également au cœur de la programmation, dans un souci de partage et de transmission des savoirs. Cette Saison inédite favorise les mobilités, met à l’honneur les femmes et cible en priorité la jeunesse. Basée sur le principe de l’intelligence collective, son ambition est de créer un mouvement d'émancipation global à travers un engagement durable, bâti autour des valeurs de la citoyenneté.

 

 

N’Goné Fall

Commissaire générale de la Saison Africa2020

 

 

--

 

Infos pratiques

Crédits

La programmation des spectacles Suash, Time and Space: The Marrabenta Solos, Nous serons tous dévorés par le feu, Borderlines, Sept mouvements Congo, le concert d’Azu Tiwalmine et Cinna Peyghamy ainsi que l’ensemble du programme cinéma (sauf White Cube et Lettres du continent) s’inscrit dans le cadre de la Saison Africa2020, avec le soutien de l’Institut français et du Comité des Mécènes de la Saison Africa2020. La Saison Africa2020 est organisée et mise en oeuvre par l’Institut français avec le soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, du ministère de la Culture, du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, du ministère des Sports, du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de I’Innovation et en partenariat avec l’Agence française de développement. Commissaire générale : N’Goné Fall

 

LES SPECTACLES