Langue des signes française Déficients visuels Sourds et malentendants Personnes à mobilité réduite Twitter Facebook Vimeo Instagram inscription à la newsletter Menu Fermer Expand Festival de Marseille

Christiane Jatahy

Autrice, metteuse en scène et cinéaste, Christiane Jatahy confronte les domaines artistiques pour interroger notre rapport à l’autre, à l’étranger. Jouant de la perméabilité entre réalité et fiction, acteur et personnage, théâtre et cinéma, son travail artistique, par sa teneur documentaire et l’inventivité de ses dispositifs, impose une écriture scénique et filmique unique.


Née à Rio de Janeiro, Christiane Jatahy est diplômée en théâtre, en journalisme, et titulaire d’un Master en art et philosophie. Elle crée et dirige en 2011 le long-métrage The lack that moves us, filmé sans interruption pendant treize heures à l’aide de trois caméras portables. Cette version, toujours présentée dans des festivals nationaux et internationaux, est restée à l’affiche des salles brésiliennes pendant douze semaines. La matière première du film a également été projetée simultanément sur trois écrans à l’occasion d’une performance cinématographique de treize heures à la Parque Lage Art Gallery, au théâtre São Luiz de Lisbonne et au CentQuatre à Paris. A Londres, elle a monté et dirigé le projet In the comfort of your home, un documentaire / vidéo-installation présenté simultanément avec les performances de trente artistes brésiliens dans des maisons anglaises. Elle a été invitée par l’École des Maîtres en 2016.

 

En approfondissant la relation entre le théâtre et le cinéma, elle s’empare de Strinberg en 2012 avec Julia, qui reçoit la même année le premier prix Shell pour la meilleure mise en scène, puis de Tchekov en 2014 avec What if they went to Moscow?, travail récompensé par les prix Shell, Questão de Crítica et APTR et qui continue de parcourir les festivals d’Europe et des États-Unis. Elle clôt en 2016 la trilogie initiée avec Julia avec la création de La Forêt qui marche, performance librement adaptée de Macbeth de Shakespeare et mêlant documentaire, performance et cinéma en live.

 

Elle crée une pièce sur invitation de la Comédie-Française, La Règle du jeu, inspirée du film de Jean Renoir, puis engage en 2018 le diptyque Notre Odyssée, d’après l’oeuvre d’Homère. La première partie, intitulée Ithaque, a été crée à l’Odéon–Théâtre de l'Europe à Paris ; la deuxième partie, Le présent qui déborde, a été filmée en Palestine, au Liban, en Afrique du Sud, en Grèce et en Amazonie. Ce film dialogue avec le théâtre et mélange la fiction avec des histoires réelles d’artistes réfugié.e.s. Ce travail a été montré au festival d’Avignon et a tourné en Europe, en Asie et aux États-Unis.

Elle entame en 2021 la Trilogie des Horreurs. Entre Chien et Loup, son premier volet créé au festival d’Avignon, étudie les mécanismes du fascisme à partir du film Dogville de Lars Von Trier. La même année, le second volet de la Trilogie s’appuie sur Macbeth pour se pencher dans Before the Sky falls (Avant que le ciel tombe) sur le machisme toxique. Le troisième volet enfin, Depois do silêncio (Après le silence), traite de l'esclavage et de ses conséquences sur le racisme structurel.

Christiane Jatahy est artiste associée à l’Odéon – Théâtre de l’Europe, au Centquatre-Paris, au Schauspielhaus Zürich, au Arts Emerson Boston et au Piccolo Teatro de Milano. La compagnie Vértice est soutenue par la Direction régionale des affaires culturelles d'Île-de-France, Ministère de la Culture France.

Christiane Jatahy a reçu en janvier 2022 le Lion d’Or de la Biennale de Venise pour l’ensemble de son oeuvre théâtrale.  

 

 

 

Photographie ©Leo Aversa

 

 

 

Édition 2022

Et aussi...