Langue des signes française Déficients visuels Sourds et malentendants Personnes à mobilité réduite Twitter Facebook Vimeo Instagram inscription à la newsletter Menu Fermer Expand Festival de Marseille

HLENGIWE LUSHABA

Originaire de Durban, Hlengiwe Lushaba Madlala vit et travaille à Johannesburg. Convaincue que l’art est à même de provoquer des glissements et des changements dans nos sociétés, elle met l’identité africaine et sa dignité au coeur de son travail qui confronte et déconstruit les stéréotypes.

 

Parmi ses créations, on citera It's Not Over Until the Fat Phat Lady Sings (montrée en Afrique du Sud, en France, en Belgique et en Suisse), Is This Africa? Put A Cross On The Appropriate Woman, Lest We Forget et Ziyakhipha...come dance with us qui remporte en 2006 le prix Standard Bank Young Artist Award et le prix chorégraphique Gauteng MEC Award.


De 2011 à 2013, Hlengiwe Lushaba collabore avec d’autres artistes. Cabaret avec les Via Katlehong, est présenté au Théâtre National de Chaillot à Paris. What is Black Music Anyway / Self Portraits pour le MOMA à New York marque sa première collaboration avec Faustin Linyekula qui invite également le guitariste Flamme Kapaya, Trapped, une collaboration avec Princess Mhlongo, est montrée au National Arts Festival en Afrique du Sud et au festival de Salzbourg. En 2013, Highway to Heaven / Paradise Road, une coproduction des Studios Kabako, rassemble sur le plateau Sdu Majola et deux artistes de Kisangani, dont Franck Moka. La pièce est montrée au Congo, en Afrique du Sud et en Allemagne (Dresde, Hambourg, Düsseldorf) dans le cadre du programme Dance Dialogues Africa.


En tant que comédienne et chanteuse, Hlengiwe Lushaba joue dans de multiples productions sud-africaines, pour la scène mais aussi pour la télévision et le cinéma. Hlengiwe Lushaba est l’une des co-fondatrices de The Plat4orm, un espace culturel alternatif à Johannesbourg.

Et aussi...