Langue des signes française Déficients visuels Sourds et malentendants Personnes à mobilité réduite Twitter Facebook Vimeo Instagram inscription à la newsletter Menu Fermer Expand Festival de Marseille

Marcos Morau

MARCOS MORAU co-fonde en 2005 le collectif La Vero-nal, dont l’esthétique hybride emprunte au cinéma, à la littérature, la peinture ou la photographie. Sa gestuelle, héritée du mouvement abstrait et du théâtre physique, fabrique des mondes et des paysages imaginaires où le mouvement et l’image se rencontrent et s’absorbent.

Né à Valence en 1982,  Marcos Morau s’est formé à l’Institut du Théâtre de Barcelone, au Conservatoire supérieur de danse de Valence et au  Movement Research  de New York. Depuis plus de dix ans, il est le directeur, chorégraphe et scénographe de la compagnie La Veronal. Il a présenté son travail sur les scènes internationales parmi lesquelles le Théâtre National de Chaillot à Paris, la Biennale de Venise, Festival d’Avignon, Tanz Im August à Berlin, le Roma Europa Festival, le SIDance Festival à Seoul et Sadler’s Wells à Londres.  Plus jeune lauréat du Prix national de danse d’Espagne en 2013, Marcos Morau reçoit aussi notamment le prix FAD Sebasti Gasch décerné par la FAD Foundation for Arts and Design, ainsi que le prix TimeOut. Ses pièces ont reçu des prix dans différents évé-nements tels que Hannover International Choreographic Com-petition, Copenhagen Choreographic Competition et Masdanza. En plus de son travail avec La Veronal, il est artiste invité de plusieurs compagnies et théâtres du monde entier pour lesquels il continue de développer des créations à mi-chemin entre arts scéniques et danse, notamment le GöteborgsOperans Danskom-pani, Ballet du Rhin, Royal Danish Ballet, Scapino Ballet Rot-terdam, Carte Blanche, Ballet de Lorraine, Compa a Nacional de Danza et le Tanz Luzerner Theater. Marcos Morau enseigne éga-lement, il dispense cours et ateliers autour des processus créatifs et des nouvelles dramaturgies notamment à l’Institut del Teatre, l’Université de Strasbourg et à la Sorbonne Nouvelle (Paris). Le travail de Marcos Morau poursuit aujourd’hui son explora-tion de nouveaux formats et langages, brouillant plus que jamais les frontières entre l’opéra, la danse et le théâtre physique pour trouver de nouvelles manières de s’exprimer en regard d’une époque toujours plus changeante.

 

 

 

 

Photographie ©Vanessa Gómez

 

 

 

Édition 2022

Et aussi...