Langue des signes française Déficients visuels Sourds et malentendants Personnes à mobilité réduite Twitter Facebook Vimeo Instagram inscription à la newsletter Menu Fermer Expand Festival de Marseille
rencontres exposition performance Fêtes création
Coproduction

Vernissage #1 : Premières esquisses

Hacking Urbain / Vertiges

Le laboratoire Hacking urbain / Vertige(s) est une proposition de la compagnie Rara Woulib et du projet Play>Urban. En trois temps, dans trois villes, des artistes, des habitant.e.s, des étudiant.e.s, des acteur.ice.s de la société civile interagissent pour inscrire dans l’espace public des histoires de vies, de luttes, créer des formes théâtrales déconstruites, poser des actes imprévus et festifs, s’infiltrer dans les interstices de la ville.

 

Une série de rendez-vous entre le 26 juin et le 10 juillet à Marseille. Le programme se fabrique en temps réel, les lieux et horaires sont annoncés en dernière minute.

 

Au programme de ce premier rendez-vous, une conférence d'Abdoumaliq Simone, sociologue à l'université de Sheffield, "Rébellion sans rédemption" et une performance de Bochra Triki, Karaoké Pop'Potin qui seront suivies d'un moment de convivialité autour d'un verre.

 

Plein Air Faire société

Abdoumaliq Simone est professeur à l’Institut d’Urbanisme de l’Université de Sheffield (Royaume-Uni), chercheur associé à l’Institut Max Planck à Berlin. Il intervient aussi à l’Africa Centre for Cities, (Université du Cap - Afrique du Sud), au Rujak Centre for Urban Studies à Jakarta et à l’Université de Tarumangara (Indonésie). La pensée d’AbdouMaliq Simone s’intéresse aux possibles de l’urbain, principalement dans les mégalopoles du sud global, pensé et vécu comme une infrastructure de personnes, à la ville produite par les gens, les majorités urbaines, aux imaginaires collectifs et intimes, aux tensions entre dynamiques formelles et informelles, aux formes de résistance, aux corps. Sa pratique s’ancre dans les échanges sociaux, les économies locales, les relations de pouvoir qui affectent la diversité des pratiques de vie dans les villes africaines et d’Asie du Sud Est. Ses descriptions de l’urbain et les concepts qu’il façonne sont d’une grande importance pour le programme de recherche Play>Urban et le projet Hacking-Vertige(s). Nous lisons ses écrits comme un appel au décentrement des traditions européennes de la ville, via une attention fine à la densité et à la richesse des dynamiques urbaines, aux rapports de force, à l’invisibilisation de pans entiers de la population, aux impraticabilités de l’espace public. Ils nourrissent nos tentatives de créer des liens entre la vie des gens et les pratiques artistiques.


Karaoké Pop’Potin / Bochra Triki : notre paysage sonore est souvent envahi pendant des semaines, voire des mois, par des titres pop. Ces titres peuvent, selon leur potentiel festif et provocant, être adoptés par des communautés queer et voir leur durée de vie augmenter considérablement, et leur propos transformé. Dans ces communautés, plusieurs vont vivre des histoires qui les marqueront jusqu'à ce jour, des histoires chamboulantes sous fond sonore de "hit me baby one more time", "Bambino" ou "ya rayah ». Ce karaoké est un hommage à ces récits de vie, d'exil et de subversion, et à leurs liens à la culture pop.

Infos pratiques

Où ? Le Grand Comptoir

29 rue Toussaint, 3e

tél. 04 91 50 07 38

 

Métro : M2 « National » et M1 – M2 « Gare Saint-Charles » (puis 15 minutes à pied)
Bus : lignes 33/34 arrêt « Belle de mai – Loubon » et lignes 31/32 arrêt « Loubon – Barbini »
Parking voiture & 2 roues

 

Crédits

Artistes / chercheur.euse.s de la Compagnie Rara Woulib : Erwan Baillet, Soraya Boudraa, Aziza Boussafeur, Virginie Carter, Sébastien Castelain, France Davin, Pierrick De Salvert, Mohamed Djellal, Cyril Fayard, Kate Fletcher, Charlotte Fuillet, Cécile Gerbel, Thomas Hua, Kevin Klein, Mélio Lannuzel, Donata Lelleri, Julien Marchaisseau, Adrien Maufay, Pierre Mougne, Isabelle Perrouin, Wilda Philippe, Mathieu Semann, Sharon Tulloch, Blandine Voineau  Artistes / chercheur.euse.s de la Haute École Des Arts Du Rhin (Strasbourg) / Play>Urban : Eliott Aubey, Louise Billaud, François Duconseille, Charlotte Eraud-Berthaud, Lucas Filizetti, Jean-Christophe Lanquetin, Alwena Le Bouil, Anais Levieil, Zoé Manonviller, Garance Rolland, Sima Yixiao, Agathe Vilain  Artistes / chercheuses de Tunis : Essia Jaibi, Bochra Triki  Artistes / chercheurs du Royaume Des Fleurs (Mayotte) : Attoumani Hamza Ben Djadidi, Inssa Hassna, Alhad Mariama  Artistes / chercheurs de la compagnie Labotilar : Vito Giotta, Angel Martinez Hernandez  Invité.e.s (en cours) : Abdoumaliq Simone, Ludovic Mohammed Zahed, Olivier Marboeuf, Mohamed Adi.
 
Production Compagnie Rara Woulib
Coproduction Festival de Marseille

Avec le soutien de : Le ministère de la Culture (DGCA) – Aide à la création La SACD et de la DGCA / Résidences d’auteurs - Ecrire pour la Rue; La bourse d’écriture Hors Cadre 21 - Association des CNAREP & DGCA
Pronomade(s) en Haute-Garonne, Centre national des arts de la rue et de l’espace public ; Lieux publics – CNAREP (Centre national des arts de la rue et de l’espace public) & pôle européen de production, dans le cadre du programme ὁδός – les chemins
 
En dialogue avec :
L’après M / Association La Part Du Peuple (Marseille) ; Compagnie L’Autre Maison (Marseille) ; Institut Calem (Marseille) ; Collectif Des Habitant.e.s Organisé.e.s du 3eme / CHO3 (Marseille) ; Association Conscience (Marseille) ; Gem Leo (Marseille) ; Atelier Libertatia / Compagnie Peanuts / L’Embobineuse Théâtre de fortune (Marseille) ; Mouvement Espérance Pour La Castellane (Marseille) ; The Noble Kitchen, (Marseille), Revue Sang d’encre (Marseille)
 
En partenariat avec :
L’Art Rue / Dream City, La FAI-AR, La Friche La Belle de Mai

Et aussi...