Langue des signes française Déficients visuels Sourds et malentendants Personnes à mobilité réduite Twitter Facebook Vimeo Instagram inscription à la newsletter Menu Fermer Expand Festival de Marseille
Festival de Marseille

Fêu

Fouad Boussouf - Le Phare - CCN du Havre Normandie

Le Havre
danse

Fouad Boussouf se souvient de la nuée de libellules qui tournoyait autour de lui, enfant, et lance dans une ronde permanente, quasi mystique, dix danseuses. D’abord dans le clair-obscur, puis dans la lumière, pour mieux en révéler la présence et la fièvre. Près du feu, la ruche bourdonne, puissante, elle brille au risque de se brûler les ailes…

Quand Fouad Boussouf commence à créer en tant que chorégraphe, son corps se souvient des rythmes de son enfance au Maroc. Des soirées festives et spectaculaires, des états de transe où l’on se révèle à soi-même en dépassant toute notion de puissance physique, de virtuosité ou d’esthétique. Cette expérience unique, il la transmet aux interprètes avec lesquelles il entre en communion d’esprit et de corps. Son précédent succès, Näss, et aujourd’hui Fêu en sont la preuve vivante, qui conjuguent sur le plateau l’exaltation des corps et l’énergie incandescente du groupe. Exclusivement masculin pour le premier, cent pour cent féminin pour le second, mais toujours sous l’emprise d’un mouvement perpétuel. D’une impulsion intérieure continue, d’une cadence sans frein, d’une rythmique et d’une pulsation phénoménales. Dans cette ronde joyeuse, les singularités se gomment au profit de la force collective, « de l’union, de la communion » qui ont sa préférence. Les souffles s’accordent, les mouvements s’enchaînent les uns les autres, entraînés par la musique électronique composée par François Caffenne. Mais, en même temps, les corps se libèrent dans la contrainte du cercle. Une situation paradoxale que le chorégraphe explore jusqu’à l’extrême, en cris et en gestuelle martiale, dans cette pièce aux allures de manège enflammé. 

En coréalisation avec la Mairie des 15-16e arrondissements de Marseille

Infos pratiques

Durée : 55'


Âge : tout public


Sam. 6 juillet : suivi de SABB (DJ SET)


Bar et petite restauration sur place

Où ?
Théâtre de la Sucrière

246, rue de Lyon, 15e


Métro - 2 arrêt Capitaine Gèze (14’ de marche)

Bus - 25, 36B, 70, B2 arrêt Billoux Mairie 15-16

Bus de nuit - 526 arrêt Billoux Mairie 15-16

Vélo - station Gèze (10’ de marche)

Parking - P + R Gèze

Tarifs

Tarif 10/5€

Réserver !

Crédits

Création 2023

Direction artistique et chorégraphie : Fouad Boussouf

Interprétation : Serena Bottet, Filipa Correia Lescuyer, Léa Deschaintres, Rose Edjaga, Lola Lefèvre, Fiona Pitz, Charlène Pons, Manon Prapotnich, Valentina Rigo, Justine Tourillon

Répétitrice : Mathilde Méritet

Musique : François Caffenne

Costumes : Gwladys Duthil

Scénographie : Aurélie Thomas

Création lumière : Lucas Baccini

Régisseur général et lumière : Romain Perrillat-Collomb

Régisseur son : Gianluca Rossiello

Production : Le Phare - Centre chorégraphique national du Havre Normandie

Coproduction : La Biennale de la danse de Lyon, Le Quartz - Scène nationale de Brest, Le Volcan - Scène nationale du Havre, Maison de la musique de Nanterre - Scène conventionnée d’intérêt national – art et création – pour la musique, Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines - Scène nationale, Equinoxe - Scène nationale de Châteauroux

Accueil en résidence : Le Volcan - Scène nationale du Havre

Photographies : © Antoine Friboulet, Boulomsouk Svadphaiphane, Christophe Raynaud de Lage

Et aussi...