Langue des signes française Déficients visuels Sourds et malentendants Personnes à mobilité réduite Twitter Facebook Vimeo Instagram inscription à la newsletter Menu Fermer Expand Festival de Marseille

Séverine Skierski

Dans la rhétorique ancienne, la description est une discipline spécifique visant à rivaliser de richesse avec l'objet représenté. Dans son usage actuel auprès du public en situation de handicap visuel, c’est un vecteur qui permet un accès sensible à l’art dans toutes ses entrées, de l'intime au culturel.

 

 

Pour l’audiodescriptrice Séverine Skierski, décrire est un verbe d’action. Formée au procédé par l’association Valentin Haüy - pionnière du procédé en France- elle a décrit plus de 300 œuvres pour le cinéma et la télévision et s’est aventurée dans les multiples formes que présente la scène contemporaine.

 

En 2003, elle inaugure une réflexion sur l’accessibilité du spectacle de danse contemporaine au public déficient visuel. Depuis, la recherche se poursuit en lien étroit avec le festival.

Vice-Présidente de l’Association Française d’Audiodescription, elle réfléchit à l’évolution de la pratique et la défense de la profession et forme une nouvelle génération d’audiodescripteurs pour le spectacle vivant.

 

Grâce au soutien de l’UNADEV et de la Ville de Marseille, Séverine Skierski a réalisé depuis 2012 l’audiodescription d’une douzaine d’œuvres :

Tezuka de Sidi Larbi Cherkaoui
Chroma de  Shiro Takatani

Playing Another / Let’s Talk About Dis de Hetain Patel et Notturnino de Thomas Hauert par Candoco Dance Company

Kinshasa Kids, une film de Marc-Henri Wajnberg

McBeth de Brett Bailey

1993 de Julien Gosselin
100 % Marseille de Rimini Protokoll
Guerre et Térébenthine de Jan Lauwers
Requiem Pour L. d’Alain Platel et Fabrizio Cassol
Cion : Requiem for Ravel’s Bolero de Gregory Maqoma
20 danseurs pour le Xxe siècle de Boris Charmatz
 

Contact : sevskierski@icloud.fr